Aspects

On entend souvent parler des aspects en astrologie souvent dans les horoscopes mais que sont-ils ?

 

Un aspect est tout simplement un angle remarquable formé entre 2 planètes d'un thème astral. On parle aussi d'aspect lorsqu'il y a aussi un angle entre une planète et l'ascendant ou le milieu du ciel. Les aspects résultent de la division du zodiaque en 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ou 12 ! Mais ils n'ont pas tous la même valeur, ni la même dynamique. On distingue aspects majeurs et aspects mineurs.

De même, on considère les aspects en thème natal ou les aspects par transits, c'est à dire d'une planète en mouvement par rapport à un thème natal.

 

Les astrologues utilisent 5 aspects majeurs :

 

La Conjonction : 0° considérée comme harmonique ou dissonante selon les planètes mises en jeu.

Le Sextil : 60° considéré comme harmonique.

Le Carré : 90° considéré comme dissonant.

Le Trigone : 120° considéré comme harmonique.

L' Opposition : 180° considérée comme dissonante.

 

On accorde toutefois une tolérance au delà ou en deçà de l'aspect exact à chacun des aspects nommée orbe. L'orbe est variable selon les écoles d'astrologie ou les astrologues eux-mêmes. L'orbe admis pour le Soleil et la Lune (qu'on nomme aussi luminaires) est plus important d'un à deux degrés que les planètes. Toutefois, voici les orbes que l'on rencontre le plus souvent :

 

Conjonction : 8 à 12 °

Sextil : 4 à 7°

Carré : 5 à 8 °

Trigone : 6 à 8°

Opposition : 8 à 12°.

 

Seule votre expérience vous guidera dans ce domaine. Sachez tout de même que plus l'orbe est réduit, plus l'aspect est puissant.

 

La conjonction (angle de 0°)

 

exemple-conjonction.jpg

 

Dans le thème ci-dessus, on peut voir 2 exemples de conjonction entre Vénus et Pluton dans le même signe du Capricorne et une autre conjonction dans 2 signes différents (Verseau - Poissons) entre Chiron et Neptune.

Comme vous le voyez, on parle toujours de conjonction que l'aspect se fasse dans le même signe ou dans 2 signes différents.

Toutefois, l'interprétation sera différente car évidemment c'est le potentiel d'un ou de deux signes qui est mis en jeu.

Sachez toutefois, que le deuxième cas on parle alors de faux aspect, c'est à dire que l'aspect se forme dans deux signes différents ou deux éléments diiférents. Retenez aussi que le cas d'un faux aspect, on réduira l'orbe de 1 à 2° selon les cas. C'est votre expérience qui vous guidera au fil du temps.

Dans la conjonction, les planètes mises en jeu travaillent en synergie. C'est l'aspect le plus important dans un thème et il est d'autant plus important quand l'orbe, c'est à dire l'écart entre les 2 planètes est étroit. 

 

 

Le sextil (angle de 60°)

 

aliagas.jpg

Ci-dessus : sextil séparant Mercure-Vénus

 

Ici, le sextil de Vénus (en rose) à Mercure (en vert). Le sextil est un aspect harmonique. Il met en relation 2 planètes dans des signes aux éléments complémentaires (Feu-Air, Terre, Eau, Air-Feu, Eau-Terre). Cependant, il se révèle peu dynamique si les 2 planètes ne reçoivent aucun autre aspect majeur. Il faut distinguer le sextil appliquant du sextil séparant. Le sextil séparant se produit quand la planète la plus rapide des deux s'éloigne de la plus lente dans le sens du zodiaque. La planète la plus rapide sera donc "devant" la plus lente. A l'inverse, lors d'un sextil appliquant, la planète la plus rapide est derrière la plus lente. Si on part de la conjonction, c'est à dire du point zéro du cycle, le premier sextil se produira à 60°, le deuxième à 300°.

 

Lors d'un sextil séparant, nous sommes seulement à 60° après la conjonction, il s'agir donc de mettre en route les idées-germes de la conjonction. Lors du sextil appliquant, nous sommes à 300° après la conjonction. Nous comprenons bien que le sujet a traversé tout un champ d'expérience. Le sextil appliquant est donc bien plus "mature" que le sextil séparant. Avec ce dernier, il s'agit non seulement d'expérimenter mais aussi de réfléchir aux nouvelles solutions qui naîtront à la prochaine conjonction.

 

 

Le carré (angle de 90°)

 

Carré

Ci-dessus : carré séparant Mars-Jupiter et carré appliquant Mars-Neptune ainsi que l'opposition Jupiter-Neptune

 

Le carré met en relation 2 planètes situés dans des signes de même triplicité. Les signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne), les signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion, Verseau) ou les signes mutables (Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poissons). Nous voyons que les deux signes mis en jeu lors d'un carré sont d'éléments "incompatibles" : Feu-Eau, Terre-Feu, Air-Terre, Eau-Air.  Le carré est considéré comme un aspect dysharmonique ou dissonant. Il est souvent considéré comme l'aspect le plus difficile à vivre car il marque une cassure, un changement de direction souvent brusque mais il oblige à bouger qu'on le veuille ou non. De fait, ce qui peut au départ se révéler comme une épreuve peut entraîner une dynamique vers une nouvelle voie. De même que pour le sextil, il existe le carré séparant (90° dans le sens du zodiaque) et le carré appliquant (270° dans le sens du zodiaque). 

 

Le trigone (angle de 120°)

 

trigone

 

Le trigone est un aspect qui relie deux planètes situées dans des signes de même élément (Feu, Terre, Air, Eau). Nous avons dans la carte ci-dessus 3 exemples de trigones en signes de terre. Mars en Capricorne trigone à Saturne en Taureau, Saturne en Taureau trigone à Pluton en Vierge et Pluton en Vierge trigone à Mars en Capricorne. Le trigone est un aspect de facilité, le courant entre les deux planètes en jeu passe bien. Ici, par exemple, le trigone Mars-Saturne en signes de terre apporte de la patience et de la persévérance dans l'action. Le trigone Saturne-Pluton renforce le sérieux, la profondeur et le magnétisme. On peut se passionner pour des activités de recherche, d'enquête. Le trigone Mars-Pluton aiguise le sens tactique notamment si l'on pratique un sport. Le natif sait faire preuve de psychologie, on peut travailler dans les sciences occultes, etc. Le fait que les planètes occupent des signes de même élément apportent une certaine complicité entre les planètes. Lors de la phase séparante de l'aspect (la planète la plus rapide s'éloigne de la plus lente, dans notre exemple Mars en rouge s'éloigne de Pluton en violet), le sujet doit prendre conscience des possibilités et des opportunités qui s'offrent à lui. Lors de la phase appliquante (la planète la plus rapide se rapproche de la plus lente, dans notre exemple Mars en rouge se rapproche de Saturne en marron), le sujet est conscient de ses facultés et de ses acquis, il doit apprendre à les utiliser sans tomber dans la facilité. 

 

L'opposition ( angle de 180°)

 

Opposition

 

L'opposition met en jeu l'énergie de planètes situées dans des signes opposés sur le zodiaque et d'élément complémentaire (Feu-Air, Terre-Eau, Air-Feu, Eau-Terre). Ci-dessus, Vénus est en opposition à Jupiter et Uranus. Souvent considéré comme un aspect dissonant, cet aspect est toutefois plus subtil dans son interprétation. En effet, si les deux signes dans lesquels se trouvent bien en opposition, il sont aussi complémentaires. Il y a "tiraillement" entre les deux planètes, hésitation, chaque planète répondant à l'autre jusqu'au juste équlibre. Il faudra donc également analyser les autres aspects impliquant les deux planètes. Ci-dessus, Vénus en Bélier et en Maison 12 est maître de la maison 7 (le couple, les associations). Elle se trouve en opposition à Jupiter/Uranus en Balance. Cela peut indiquer des tensions ou des ruptures affectives marquantes dans la vie du natif. Toutefois, Jupiter et Uranus en Balance apportent un grand esprit d'ouverture aux autres. On pourrait donc dire à la personne de s'ouvrir à son conjoint, et de faire preuve de tolérance. L'opposition peut se dépasser en prenant en compte les besoins et les différences du conjoint.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 12/10/2017