André EYMÉOUD

André EYMÉOUD

3 février 1862

16 heures 00 à Aiguilles (05)

Verseau ascendant Lion

 

Eymeoud

 

André Eyméoud est un imprimeur originaire d'Aiguilles-en-Queyras, dans les Hautes-Alpes, actif à Paris entre 1900 et 1907.

Isaac Joseph André Eyméoud est né à Aiguilles, dans le Queyras, le 3 février 1862, fils de Pierre Eyméoud, notaire, et Jeanne Elisabeth Jouve. Par sa mère, il se rattache à une des très importantes familles de Queyrassins négociants en Amérique du Sud. Son père avait lui-même fait le voyage. André Eyémoud sera aussi gérant de la maison Jouve et Gorlier à Valparaiso au Chili. C'est là qu'il vit lorsqu'il se marie au consulat de France à Santiago du Chili le 1er juin 1889 avec Suzanne Castagnol, d'une famille de commerçants bordelais installés à Santiago.

On retouve ensuite sa trace à Paris, comme imprimeur. Dans le catalogue de la BNF, on répertorie 17 ouvrages à l'adresse d'André Eyméoud, à Paris, avec pour dates extrêmes 1900 et 1906. Le premier est :
Musée rétrospectif de la classe 17 : instruments de musique, matériel, procédés et produits à l'Exposition universelle internationale de 1900, à Paris. Rapport du Comité d'installation.
Il ne semble pas y avoir de ligne éditoriale fixe. Il y a quelques livres de Waldeck-Rousseau, un ouvrage d'Emile Faguet sur Zola (1903) et un ouvrage en espagnol, dont on trouve par ailleurs de nombreuses références sur Internet : 
Un país nuevo. (Cartas sobre Chile), par B. Vicuña Subercaseaux
Paris, Imprimerie André Eyméoud, 2, place du Caire, 1903, VIII-280pp.

 

Source et suite : http://www.bibliotheque-dauphinoise.com/andre_eymeoud.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !