Augustin GUILLAUME

Augustin GUILLAUME

30 juillet 1895

11 heures 00 à Guillestre (05)

Lion ascendant Balance

 

Guillaume

Augustin Léon Guillaume (Guillestre,  - id.) est un général français.

Général d'armée, il est un des chefs militaires français les plus brillants de la Seconde Guerre mondiale au cours de laquelle il organise et commande les goumiers marocains. Il s'illustre principalement au commandement des goumiers marocains, lors de la campagne d'Italie au sein du corps expéditionnaire français puis, à la tête de la 3e division d'infanterie algérienne (3e DIA), lors des campagnes de France et d'Allemagne qui suivent le débarquement de Provence en août 1944.

Il achève sa carrière au poste de chef d'état-major des armées.

 

Biographie

Carrière militaire (chronologie)

  • 1913 : admis à Saint-Cyr comme élève officier, promotion 1913-1914 « de la Croix du Drapeau ».
  • 1914 : sous-lieutenant au 16e bataillon de chasseurs à pied à la mobilisation. Fait prisonnier de guerre le 11 novembre et demeuré quatre ans en captivité malgré trois tentatives d'évasion. Apprend le russe et l'arabe pendant cette détention.
  • 1919 : promu capitaine, effectue une brève mission auprès de l'armée blanche du général Dénikine, achève sa scolarité à Saint-Cyr et est affecté au bureau des affaires indigènes de Meknès au Maroc.
  • 1921 : nommé chef de poste en pays berbère.
  • 1924 : nommé adjoint de l'attaché militaire en Yougoslavie.
  • 1926 : admis à l'école de Guerre.
  • 1928 : chef d'état-major du groupe mobile de pacification de l'Atlas Central.
  • 1933 : promu chef de bataillon et nommé commandant du cercle d'Azilal.
  • 1936 : affecté à l'état-major du général Noguès, résident général au Maroc.
  • 1939 : promu lieutenant-colonel et passé chef du bureau politique des Affaires Indigènes.
  • 1940 : chargé de camoufler les goumiers marocains en « Mehalla chérifiennes » et d'en maintenir le potentiel militaire, assume cette mission jusqu'au débarquement américain de novembre 1942.
  • 1943 : promu général de brigade ; nommé commandant des goumiers ; débarque en Italie et commande les tabors marocains qui contournent Monte Cassino, combattent au Belvédère et ouvrent la route de Rome.
  • 1944 : participe au débarquement de Provence et à la libération de Marseille ; promu général de division ; remonte les Alpes et la trouée de Belfort à la tête de la 3e DIA; chargé de défendre Strasbourg contre les assauts allemands.
  • 1945 : traverse le Rhin, avance en Allemagne et occupe Stuttgart ; nommé attaché militaire à Moscou.
  • 1946 : promu général de corps d'armée.
  • 1947 : adjoint au général de Lattre, inspecteur général de l'armée de terre.
  • 1948 : nommé commandant des Forces françaises en Allemagne.
  • 1951 : promu général d'armée, et succède au général Juin comme résident général de France au Maroc.
  • 1953 : dépose le sultan Mohammed V.
  • 1954 : chef d'état-major des armées et président du comité militaire de l'OTAN.
  • 1956 : démissionne de ses fonctions le 28 février pour marquer sa désapprobation de la gestion gouvernementale des opérations en Afrique du Nord ; rayé des cadres d'activité sur sa demande.

 

Activités civiles

  • Maire de Guillestre de 1959 à 1971
  • Président de l'association Rhin et Danube
  • Membre de l'Académie delphinale

 

Source : Wikipedia

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !