Maurice BLANCHARD

Maurice BLANCHARD

10 novembre 1883

18 heures 30 à Briançon (05)

Scorpion ascendant Gémeaux

 

Blanchard

 

 

Né à Chantemerle en 1883, Maurice Blanchard débute sa carrière comme bactériologiste militaire en Afrique. Atteint par la maladie du sommeil, il met au point le vaccin qui lui permettra d’en guérir.


En 1914, il rejoint les troupes françaises en Picardie en tant que médecin militaire. Blessé à trois reprises au combat, il reçoit la croix de guerre avec 3 citations. 


Fin 1921, il devient directeur de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire puis, en 1926, de celui de Cochinchine.
Reparti en Afrique en tant que médecin chef de l’hôpital de Dakar, il prend la direction de l’école de médecine de la ville.

De 1932 à 1934, il fait face aux épidémies de peste pulmonaire qui touchent le Sénégal. Lui-même atteint, il en guérit et reçoit la médaille d’or des épidémies en 1937 pour son travail au sein du service des pesteux de l’hôpital de Dakar. Nommé directeur du service de santé de Tananarive, il quitte le Sénégal pour Madagascar la même année.

Promu médecin général inspecteur en 1940, le docteur Blanchard termine sa carrière militaire en métropole. 
En 1943, il passe dans le cadre de réserve et se retire à Briançon où il ouvre un laboratoire d’analyse médicale rue du Temple.

Décédé le 4 mars 1955, il fait don de son corps à l’école de médecine de Grenoble. 

La commune de Briançon lui rend hommage en inaugurant le 11 novembre 1955 une place portant son nom, la Place du Médecin Général Blanchard.

Côte du document : AMB, Fonds Roberte PORTRON, 27S, 20e siècle

 

Source et texte : page facebook de la Ville de Briançon

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 13/09/2015